Portraits de femme >

Bénédicte Le Bloas Baldet, clowne d’entreprise et d’ailleurs

Bénédicte le Bloas Baldet, 41 ans, maman de 3 enfants intervient avec Mélusine sa clowne, lors de manifestations, de tables rondes ou dans des séminaires d’entreprises partout en France. Mélusine crée du lien, favorise la médiation là où il y a de l’humain et apporte un regard décalé, toujours bienveillant sur des situations. Bénédicte Le Bloas Baldet a suivi les ateliers d’aide à l’émergence de projet d’Entreprendre au féminin en 2011, un accompagnement qui lui a permis de croire en elle.

Après avoir longtemps fait du théâtre et travaillé dans l’animation socio-culturelle, Bénédicte Le Bloas Baldet a découvert le clown lors d’un stage. Elle a un coup de foudre pour ce personnage fragile, hypersensible, naû¯f et espiègle.

Bénédicte se forme auprès du Bataclown : elle intervient de plus en plus régulièrement en improvisation lors de festivals, marchés, réunions d’entreprises. En mars 2010, elle est licenciée de son poste d’animatrice et s’inscrit à pôle emploi. Elle réalise un bilan de compétences qui la conforte dans son désir de poursuivre sa vie professionnelle dans le domaine de l’animation et qui témoigne également de ses compétences, savoirs faire et aptitudes artistiques. « Mon licenciement a été le déclencheur de mon projet, j’avais envie de me lancer, mais je ne réalisais pas que je pouvais en faire mon métier » .

« Entreprendre au féminin m’a permis de croire en moi »

Et puis elle pousse la porte de l’association Entreprendre au Féminin : lors de ce premier entretien, j’ai retenu une chose très importante pour la suite : « J’avais de la chance d’avoir un talent, un réseau dans mon métier, je ne partais pas de rien : l’énergie que je mettrai dans le développement de mon activité ferait la différence » .

Bénédicte s’inscrit aux ateliers d’aide à l’émergence de projet : « Entreprendre au Féminin m’a permis de croire en moi, de dessiner les contours de mon projet et de développer mon réseau dans le monde de l’entreprise, auprès des collectivités. »

Au sortir de la formation, Bénédicte est sû »re d’être à sa place et sur le bon chemin. Elle intègre la coopérative d’activité Chrysalide et y développe son activité en tant qu’entrepreneure salariée. « J’ai commencé à travailler avec les entreprises et les associations. Voir les personnes s’éclairer, s’ouvrir aux autres, changer leur perception face à une problématique est un vrai moteur. Le monde de l’entreprise n’est pas toujours joyeux et ma présence apporte une bulle d’oxygène, une suspension dans le quotidien, mes interventions décalées donnent un autre regard sur les évènements et permettent à l’auditoire de prendre du recul. »

L’expérience entrepreneuriale commence fort alors Bénédicte développe des activités complémentaires : un spectacle solo « Mirette de la Lune », des animations pour les structures de petite enfance, des interventions en hôpital... En juin 2012, elle décide de passer un nouveau cap et de voler de ses propres ailes en entreprise individuelle. Elle ne craint plus la solitude de l’entrepreneure. Elle sait qu’elle peut compter sur le réseau Entreprendre au Féminin !
Contact : Bénédicte Le Bloas Baldet
06.03.54.52.51
benedicte.lebloas-baldet@orange.fr
http://clown-entreprise.webnode.fr/

  • Bénédicte Le Bloas Baldet propose des stages de théâtre pour les enfants en Presqu’île de Crozon

  • Seule ou àplusieurs... Avec Bou, clowne morbihannaise

  • Intervention sur le thème « les femmes dans le programmme de François Hollande » pour le compte du parti socialiste

  • Bénédicte Le Bloas Baldet intervient pour Entreprendre au Féminin, Elll’a Brest et Ell’en Cornouaille, lors de la rencontre des super women du bout du monde sur l’Azenor en juin 2012

  • Deux spectacles : Mirette de La Lune, spectacle solo pour clowne voyageuse et Fanette spectacle de marionnettes pour les tout petits (notre photo)

le 2 août 2016 par Gaëlle Vigouroux