archives > Action régionale, nationale, internationale >

Entreprendre au Féminin Bretagne invité à la rencontre Initiatives Plurielles, 5è rencontre européenne sur l’entrepreneuriat au féminin

12 et 13 novembre - Au nouveau Siècle à Lille

Entreprendre Au féminin Bretagne participe les 12 et 13 novembre à Lille, à la rencontre Initiatives Plurielles, un évènement consacré à l’entrepreneuriat au féminin. Ce colloque européen s’organisera autour d’un double objectif : comprendre les freins à l’entrepreneuriat au féminin pour mieux les dépasser et mettre en exergue des modes d’action originaux (dispositifs d’accompagnement et de mise en réseau) permettant de soutenir les initiatives des femmes en matière de création d’entreprise.

[*Sera également présenté le lancement d’un réseau national « entreprendre au féminin » dont l’objectif est de favoriser la création d’entreprise par les femmes en impulsant des échanges de bonnes pratiques.*]

La 5ème édition du colloque proposera des temps de réflexion, de témoignages et de débats autour de deux tables rondes, et également des espaces de démonstrations et de rencontres individuelles avec desfemmes créatrices (stands de présentation de projets).

Un entrepreneuriat féminin diversement encouragé au niveau international

L’entrepreneuriat féminin est un vivier de croissance pour l’économie, ainsi les pays qui n’encouragent pas les femmes à s’engager dans la création et le développement de nouvelles entreprises risquent de ne pas réaliser la totalité de leur potentiel de croissance. Partant de ce constat, certains états industrialisés ont mis en place des politiques volontaristes efficaces (Canada, Royaume-Uni ou encore Etats-Unis). Mais malgré ces avancées, il reste encore aux femmes de nombreux obstacles à franchir : difficultés d’accès au financement, manque de reconnaissance au sein du monde des affaires, préjugés tenaces,...

Et la France ?

Alors que les femmes représentent 51% de la population totale et 48% de la population active, leur participation à la création d’entreprise reste faible : 30% seulement ! Notons de plus que ce chiffre n’a que très peu évolué depuis ces dernières années.

Des femmes qui peinent à accéder à des fonctions dirigeantes

La problématique de la création d’entreprise par les femmes est liée à la question plus générale de la place des femmes dans notre société. Et notamment à celle des inégalités persistantes en matière d’emploi, de responsabilités, de statut et de position hiérarchique. Devenir entrepreneur implique en effet d’occuper différentes fonctions dirigeantes dont les femmes sont souvent exclues dans le monde salarial. Cet état de fait conduit ainsi les femmes à intérioriser des représentations qui impactent l’image qu’elles ont d’elles-mêmes. Avec comme conséquences, des comportements d’autocensure et un déficit de confiance en soi.

Site web intiatives plurielles : http://www.initiatives-plurielles.org/

Contact :
Agence Affaires Publiques
60 rue Sainte Catherine
59000 Lille
03 20 15 93 60
affairespubliques4@nordnet.fr

le 5 novembre 2009 par Gaëlle Vigouroux