archives > Adhésion - Historique - Vie associative >

Entreprendre au féminin : une initiative du programme Equal Finistérien ( 2002-2007)

Le programme finistérien EQUAL met en place des actions pour développer les conditions favorables à l’activité des femmes dans le département, pour une meilleure articulation des temps de vie.

Il s’appuie sur des principes d’innovation, d’égalité des chances entre les femmes et les hommes et met en oeuvre une méthodologie de complémentarité et de synergie de compétences sous forme de partenariat de développement (PDD) et de généralisation de pratiques innovantes.

Dans le Finistère, des actions sont menées sur l’industrie agroalimentaire, la création d’entreprise et la conciliation des temps de vie.

Le contexte général du projet

- Une volonté européenne et nationale forte d’oeuvrer pour une promotion de la création d’entreprise en particulier chez les femmes.

- La montée irréversible de la participation des femmes à la vie économique qui soulève des problématiques dans le champ des équilibres familiaux et de l’articulation des temps de vie professionnelle et personelle.

- Les femmes apportent leurs ressources créatrices et économiques ainsi que leurs différences et représentent un potentiel incontournable pour le dynamisme économique de nos sociétés. Mais comment faire émergerles conditions de réalisation de leurs ambitions ?

Un constat

Un déficit dans la création d’entreprise par les femmes au niveau national :

30% de femmes pour 70% d’hommes

Dans le Finistère, ce déficit est encore plus important :

23% seulement de femmes créent leur entreprise.

Une majorité d’accompagnateurs ainsi que de nombreuses études mettent en évidence des difficultés particulières rencontrées par les femmes ( information, accès aux crédits voir les actes du colloque). Une étude socio-économique a été initiée afin de mieux comprendre les parcours des femmes chefs d’entreprise et celles qui sont en projet.

Les résultats de cette étude conduite par Thierry Jarosz ( février 2003) mettent en évidence une démarche identitaire forte, entrainant souvent un isolement des femmes créatrices, un déficit de réseaux souvent explicable par des questions de conciliation des temps de vie ( réunion aux heures où l’on s’occupe des enfants etc..)

La plate forme " Entreprendre au féminin"

Compte tenu de ces éléments, les partenaires Equal ont pris l’initiative en septembre 2003 de mettre en place une
plate forme destinée aux femmes et dirigeantes d’entreprise du Finistère. Cette plate-forme leur propose

- d’appartenir à un réseau départemental d’échanges et d’information pour le développement des affaires, le marrainage...

- De se former, notamment sur la gestion des temps, le management d’entreprise et l’approche du marché, sous forme d’ateliers et de séminaires.

- De bénéficier d’un accompagnement individualisé dans la mise en oeuvre de son projet de création.Un réseau de 9 accompagnants répartis sur le département a adhéré à notre démarche et accompagne les femmes en démarche de création.

Cette action est consolidée par le volet transnational. Un travail commun avec nos partenaires irlandais a été réalisé sur un module de formation à la gestion des temps.

Par qui ce programme est-il mis en oeuvre ?

A l’origine, six structures finistériennes se sont associées pour mettre en place la plate-forme "Entreprendre au féminin" à l’initiative de ce site. Aujourd’hui, Entreprendre au Féminin est mis en œvre par 4 structures partenaires

Ces structures sont toutes expérimentées et impliquées à un titre ou à un autre sur la thématique de la création d’entreprise par les femmes.

- Le CFPPA de Kerliver

Cet organisme de formation spécialisé dans le domaine agricole et rural a déjà conduit des projets européens (Now) sur l’accompagnement des femmes à la création d’activités en milieu rural, en tenant compte de la nécessité d’articuler les temps de vie dans une formation "accompagnement de projets". Il pilote également l’action 3 de ce projet.

- La Chambre d’agriculture du Finistère

Les Groupes de Valorisation des Agricultrices du Finistère GVAF , qui dépendent de la Chambre d’Agriculture du Finistère, ont mis en place un réseau performant où elles se forment en communication, développement personnel, organisation du travail et gestion des temps de vie. Ces femmes agricultrices mènent des opérations visant à améliorer l’image du métier d’agricultrice et valoriser la place des femmes dans ce secteur. Ils nous apportent leur expertise méthodologique sur le fonctionnement des réseaux.

- La Technopole de Quimper-Cornouaille
Les Technopoles accompagnent les porteurs-es de projets innovants. Elles apportent leurs compétences dans le domaine de l’accompagnement des porteuses de projet, ainsi que dans la mise en réseau des acteurs de la vie économique et sociale.

- Arborus
arborus est une association qui travaille, depuis une dizaine d’années, en lien avec les entreprises, dans la perspective d’intégrer l’égalité professionnelle dans leur culture. Elle a acquis une expérience pionnière dans ce domaine et participe à plusieurs projets européens sur l’égalité des chances et l’articulation des temps.
Reconnue pour son expertise, arborus a été chargée de mission par le Ministère de la parité et de l’égalité professionnelle, et propose un accompagnement pour la mise en place de stratégies d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Cette plate forme et ce site sont financés par :

- l’Union Européenne

- Le Conseil Régional de Bretagne

- Le Conseil Général du Finistère

- La Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle du Finistère.

le 26 mars 2006 par Claire Méheut