archives >

La mission EQUAL sur le Centre Ouest Bretagne

La formule s’exporte

Le pays Centre Ouest Bretagne est partenaire du programme EQUAL. Evelyne QUEMENEUR, chargée de mission Emploi-Formation et chargée de mission EQUAL au Pays du Centre Ouest Bretagne nous fait part des spécificités dans lesquelles s’inscrivent les actions qui visent à favoriser l’entrepreneneuriat au féminin.

1- Le contexte de la mission EQUAL en Centre Ouest Bretagne :

Sur le Pays du Centre Ouest Bretagne s’expérimente depuis janvier 2004 et jusque fin mai 2005 une nouvelle action pour encourager l’entrepreneuriat au féminin.

Confiée à une structure de développement PDD, cette action a entrepris résolument une démarche territoriale pour "créer un contexte favorable à la création d’entreprise par les femmes en Centre Ouest Bretagne", appellation et objectif de la mission.

Si les bénéficiaires sont bien les femmes dans l’idée d’entreprendre ou déjà entrepreneures, la méthode et l’action se caractérisent par la mobilisation d’un territoire et la mobilisation d’un territoire est une véritable activité...

Pour mobiliser, il est apparu utile de préciser les chiffres globaux disponibles et de les cibler à l’échelle territoriale : situation de l’emploi des femmes, place dans les secteurs économiques, visible ou invisible. Les sollicitations pour des entretiens avec les techniciens des Chambres et leur contribution pour ouvrir les banques de données (non homogène selon les départements et les structures) ont commencé à porter fruits au printemps 2004. Un travail particulier a été réalisé avec le chargé de mission ODESCA afin de genrer le diagnostic et, si possible, définir des actions adaptées pour les femmes. La commission économie, chargée de décider des actions suite à cet ODESCA, n’a pas retenu la discrimination positive. Néanmoins, elle est informée de la progression EQUAL au fil du temps et toutes les actions qu’elle prévoit sont mixtes.

Malgré l’engagement dans le PDD, la mobilisation à l’interne du Pays, salariés et acteurs majeurs, a été le plus difficile. En ingénierie de projet territorial, il faut une année pour mobiliser sur un sujet très nouveau recherchant le décloisonnement des organismes et pratiques ainsi qu’un changement culturel certain. EQUAL en Centre Ouest Bretagne n’a pas fait exception.

- Une sensibilisation à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes a été organisée pour les élus et acteurs principaux du territoire (CA, Conseil de Développement, commissions). Peu de participation, la conférence de presse qui a conclu la rencontre a lancé toutefois le relais médiatique.
- Le sujet de l’entrepreneuriat étant tout à fait transversal aux politiques de développement déployées par le Pays du Centre Ouest Bretagne, un groupe de travail a été rassemblé sur le Pays, composé d’un représentant de chacune des commissions : Services à la population, Agriculture, Environnement, Tourisme, Culture, Economie, Emploi-Formation. La présence d’Isabelle GUEGUEN a été utile et nécessaire à son fonctionnement.

Sur le territoire, 50 entretiens ont été menés auprès de femmes (40) et d’organisations liées à l’économie (10). Promouvoir EQUAL et appréhender leurs activités étaient les deux objectifs de ces entretiens, qui devaient permettre d’agir au plus près des réalités locales.

La promotion des objectifs, des attentes et freins recueillis lors des entretiens et de la progression de la mission a fait l’objet d’un temps passé avec la presse et les radios. La demande était d’informer « afin que chaque femme du Centre Ouest Bretagne tridépartemental, au moins, ait l’information ». Concrètement, il ne s’agissait pas de faire la promotion du Pays mais des objectifs et actions prévues dans la mission EQUAL. La revue de presse témoigne de leur intérêt pour le sujet. Des portraits de femmes entrepreneures ont été réalisés pour diversifier les articles et garder l’attention sur la période des conférences.

2- Repérer les bénéficiaires femmes entrepreneurs sur le Centre Ouest Bretagne :

Au-delà des entretiens avec les femmes déjà lancées dans l’entrepreneuriat et le réseau informel toujours très actif en zone rurale, comment repérer les bénéficiaires « femmes entrepreneures ou dans l’idée d’entreprendre » ? c’était l’un des objectifs des quatre conférences, "Les samedis du Centre Ouest Bretagne".

Deux témoignages féminins du territoire sont venus à chaque conférence renforcer ou préciser l’intervention.
- La première conférence animée principalement par Isabelle GUEGUEN et Annaû¯k MORVAN, a permis de poser le sujet : "Femmes, retravailler ou créer son entreprise, quels changements". 35 personnes, deux hommes.
- La deuxième conférence a été construite avec Mémoires du Kreiz Breizh - partie de l’association des Vieilles Charrues éditant un mensuel sur l’histoire et l’ethno-sociologie du COB- . Ceci a donné une très intéressante accroche historique à la démarche EQUAL "en COB. 75 personnes, 8 hommes.
- La troisième s’est déroulé sur une journée, sur le thème "femmes, des pistes pour inventer son emploi et son entreprise". Au regard du public féminin rencontré, de ses considérations et questionnements, le contenu a été négocié avec l’intervenante pour axer la prestation sur l’activité en territoire rural.70 personnes, 7 hommes dont un Conseiller Général, un Conseiller Régional, le Directeur du Pays.
- La quatrième exposait l’évolution du commerce et de l’artisanat en Europe, en France, en Bretagne, en COB. Animée par le chargé de mission ODESCA, elle avait pour thème " Ces femmes qui entreprennent en Centre Ouest Bretagne" et a permis de contextualiser l’entrepreneuriat au féminin. 32 personnes (vacances scolaires, beaucoup d’excusées...), 3 hommes.

Dès la première conférence, les femmes ont exprimé leur besoin de se rencontrer pour échanger, partager connaissances et compétences, mesurer les idées à l’aulne d’un groupe de pairs. Non prévu dans la mission du Centre Ouest Bretagne mais en relais d’une dynamique manifeste, d’un potentiel certain à valoriser, un groupe de femmes s’est constitué. Il s’est réuni trois fois, le samedi matin, entre les conférences en COB et celles de Kerliver. Il est pour l’heure très « mouvant », rassemble entre 8 et 20 personnes à chaque fois. Ce réseau informel s’élargit par la communication des femmes elles-mêmes, des partenaires « alliés » sur le territoire. Elles ne souhaitent pas pour le moment formaliser leur réseau. Une « boite à idées » est ouverte, dans l’objectif de construire les actions futures au plus près de leurs souhaits et besoins.

3- Les effets induits de l’action EQUAL en Centre Ouest Bretagne :

l’action EQUAL en Centre Ouest Bretagne répond à un réel besoin des femmes, qui n’avait pas trouvé à s’exprimer aussi clairement auparavant. Le succès des conférences a produit l’émulation souhaitée par et pour le Pays : construction de démarches en commun, répartition des enquêtes à mener, des informations à trouver, résolution de problèmes, aide pour finir des travaux avant une visite d’habilitation, etc... Ces activités sont menées en autonomie, avec comme repère - ou relance - la mission au Pays. Une dizaine de femmes sont en concrétisation certaine, une dizaine est entrée en formation « classique ».

Des femmes d’autres territoires de la Bretagne rurale ont participé à une ou plusieurs de ces conférences et envient cette dynamique qu’elles ont trouvée remarquable. l’émulation élargit son champ géographique.

Auprès des acteurs sur le Pays ou au Pays, ce succès et la dynamique des femmes ont apporté le crédit nécessaire à un sujet jusque là objet de déni ou d’intérêt très mineur, sinon disqualifié. EQUAL en Centre Ouest Bretagne a par exemple bénéficié d’un espace temps lors de l’Assemblée Générale du Pays en mars dernier, est montré en exemple de la volonté de développement ou d’organisation possible pour mobiliser sur d’autres sujets.

Il faut noter aussi le lancement en avril 2005 d’une antenne de « Rien Sans elles » à Huelgoat (29) et depuis janvier 2005 la création d’une association féminine « Parelles » sur la partie costarmoricaine du Pays, sur l’initiative d’une femme du réseau. La première association est active pour l’égalité entre les hommes et les femmes, l’autre est basée sur l’entraide et la solidarité entre les femmes.

Par ailleurs l’ANPE de Carhaix ouvre aujourd’hui ces modules à la création d’entreprise à tous les demandeurs d’emploi du territoire tridépartemental, et, s’il y a de la place, à d’autres non-demandeurs d’emploi. Selon les conclusions des entretiens avec les femmes, elle propose le partenariat EQUAL. La présence de l’ANPE est en effet effective à Carhaix, bien que 5 agences se partagent le Pays. Cette ouverture très appréciable est mixte, c’est un premier partage de progrès lié à EQUAL Finistère sur le territoire.

4- Une démarche territoriale pour la progression globale du Pays du Centre Ouest Bretagne :

Le Pays du Centre Ouest Bretagne doit prendre en compte, dans la mission EQUAL comme dans toutes ses missions, de deux particularités : sa ruralité et sa tridépartementalité.

Il y a les constats partagés sur les caractéristiques de l’entrepreneuriat au féminin. Le partenariat EQUAL est parti de ces constats pour construire la plateforme « entreprendre au féminin ».

La ruralité et la tridépartementalité du Centre Ouest Bretagne impliquent, parce que les sièges sociaux sont majoritairement implantés sur la périphérie bretonne et dans un contexte général de « resserrement » financier des structures, une communication sur les services et une présence locale physiquement identifiée de ces structures plus ou moins effective sur le territoire. La zone finistérienne est bien mieux pourvue que les deux autres et le secteur de l’économie sociale est particulièrement absent en Centre Ouest Bretagne.

La tridépartementalité du Centre Ouest Bretagne requiert une attention particulière sur le lieu prévu pour l’exercice professionnel de la créatrice. En effet, si les Chambres de Commerce prévoient à moyen terme une coordination de leurs services, l’organisation des services d’accompagnement est différenciée selon les frontières départementales.

l’accès au haut débit sur le lieu prévu d’implantation requiert lui aussi une attention particulière, selon l’urgence du besoin, les nouvelles technologies sont accessibles petit à petit.

De plus, la grande majorité des femmes entrepreneures rencontrées est issue du salariat. Elles ont à apprendre ou consolider leurs connaissances sur les services aux entreprises selon les particularités précitées.

Ces constats, comme d’autres, conduisent le Pays du Centre Ouest Bretagne à souhaiter améliorer l’existant. Une première initiative a consisté à diffuser largement une plaquette sur les services aux entreprises influents sur le territoire. La progression de la mission permet d’identifier méconnaissances et besoins pour prévoir les activités futures, au bénéfice de tous les futurs entrepreneurs, hommes ou femmes. Chaque progrès, dans une démarche territoriale, s’inscrit dans une construction partenariale.

En attendant d’être parfaits, il est certain que, pour les femmes dans l’idée d’entreprendre, se repérer dans cette complexité et cette faible communication sur l’existant n’est pas une évidence. Un "centre de documentation portatif" s’est construit dans le cadre de la mission EQUAL.

5- l’apport d’un module de six journées de formation issues de celle développée à Kerliver :

Le groupe de femmes, réseau informel mouvant, s’est rencontré trois fois. Des réponses ont été apportées selon les demandes. Une première étape a été de faire connaissance, une autre d’exprimer et préciser chaque idée, une autre encore pour chacune de s’organiser pour gérer ses démarches. Non prévu dans la mission EQUAL en Centre Ouest Bretagne, l’accompagnement individualisé, réalisé toutefois au mieux et en co-accompagnement à l’extérieur des rencontres, se devait d’être mieux construit.

Une prestation de 6 journées a été possible dans le cadre d’EQUAL en Finistère. Les thèmes sont extraits du module de 17 jours organisé au CFPPA de Kerliver et s’intègrent dans la démarche initiée depuis un an en Centre Ouest Bretagne. Quatre journées sont animées par les formatrices de Kerliver, une femme Conseil en entreprise du réseau des créatrices du Finistère animera une autre journée, le Pays animera la dernière journée consacrée aux services et documentation adaptés à l’entrepreneuriat en Centre Ouest Bretagne.

Lors de la demi-journée d’accueil, il est apparu - comme prévisible - deux niveaux de questionnement : l’un concerne l’acquisition d’outils et de méthode pour faire progresser l’idée vers un véritable projet, l’autre concerne le repérage dans le contexte centre ouest breton. Il a été décidé que les formatrices de Kerliver ne pouvaient, en toute évidence, répondre au deuxième niveau de questionnement. Le deuxième niveau est du ressort de la mission EQUAL en Centre Ouest Bretagne, qui peut accueillir ce questionnement pour y répondre ou orienter vers le bon interlocuteur.

Le travail entrepris est un début qui demande à se poursuivre. Le Pays du Centre Ouest Bretagne candidate en tant que PDD au projet porté par le Conseil Général des Côtes d’Armor sur le thème « Femmes au travail et territoire ». Pour l’axe sur l’entrepreneuriat au féminin, le Partenariat de Développement s’est appuyé sur la démarche territoriale développée en Centre Ouest Bretagne pour agir sur les territoires de Lamballe, Dinan, Guingamp et le Centre Ouest Bretagne.

Contact : Evelyne QUEMENEUR Pays du Centre Ouest Bretagne 02.96.29.26.53

le 13 avril 2005 par Evelyne Quemeneur