archives > Finistère >

Témoignage de Mercédes Jacotos et Pascale Demontfaucon

Retour au sommaire du dossier

Mercédès JACOTOT, L’ATELIER DE MERCE : « Je ne veux pas embaucher mais mon développement passera par d’autres partenariats ».

Sans aucun soutien financier, Mercédès lance son l’Atelier de Mercé, entreprise de conseil en décoration, vente de peinture et patine sur meubles, à 40 ans après avoir élevé 4 enfants et suivi la formation d’aide à l’émergence de projet d’entreprendre Au Féminin. Elle démarre son activité en aménageant le sous-sol de sa maison. Après 4 années d’existence, son carnet de commande est plein et elle développe vient d’investir dans un local en partenariat avec un menuisier rencontré sur un chantier : « Chacun a son entreprise mais se complète et nous mutualisons nos frais ».

Pascale DEMONTFAUCON, AGRAUXINE : « les valeurs et les actions concrètes menées dans le réseau Entreprendre Au féminin rendent ce réseau intéressant ».
Après 10 années d’expérience en tant que dirigeante d’un centre nautique, et une parenthèse professionnelle avec la naissance de ses deux enfants, Pascale crée en 2002 la société AGRAUXINE (entreprise de R&D dans les fongicides naturels) avec son voisin et associé Michel PRONOST. Elle pose ses conditions : être actionnaire à 50% et travailler à mi-temps, à son domicile. Aujourd’hui DRH de l’entreprise, Pascale souhaite appliquer les principes d’égalité professionnelle.
Elle reconnaît volontiers être emprunte de clichés sur les réseaux d’hommes comme d’autres peuvent l’être sur les réseaux de femmes. En intégrant le réseau Entreprendre Au Féminin Bretagne et en travaillant la question des valeurs qui sous-tendent ce réseau, au moment de son lancement, elle a trouvé un lieu d’échange et de partenariat correspondant à sa conception du travail en réseau.

SOMMAIRE DU DOSSIER
I. Les Aides existantes dans les Finistère
II. l’évolution des représentations de la place des femmes au travail et dans la société - Florence Rochefort Chercheuse au CNRS
III. Témoignages de Mercédes Jacotot (l’Atelier de Mercé) et de Pascale Demontfaucon (Agrauxine), deux femmes chefs d’entreprises
IV. Table ronde : les constats chiffrés et genrés (Interventions CCI, Pépinière M.N. Chalaye, chercheuse UBO, SCOP Perfegal, CRESS, Région Bretagne)
V. Témoignages de Murielle Kermarrec (Diladou) et de Sophie Le Douarin (bookBeo)
VI. Les solutions pour encourager et aider ces entreprises
VII. Synthèse

  • Mercédes Jacotot - L’Atelier de Mercé - Brest

  • Pascale de Montfaucon - Agrauxine

le 22 décembre 2008 par Gaëlle Vigouroux