archives >

Une cinquantaine de participants et de nombreux témoignages pour l’intervention de Valérie Viel au petit déjeuner de la CCI le 27 mai

Le 27 mai 2004, Valérie Viel a animé à la CCI de Brest un petit déjeuner sur le thème de « La relation client et le développement de la relation commerciale » . Elle relate ci dessous l’essentiel de son intervention.

Thème : Votre fonction commerciale :
quelle organisation (avec ou sans commerciaux) ?

l’objectif de toute entreprise est de créer des clients.... Le premier facteur de réussite d’une entreprise est donc sa clientèle !

Dès le début la Relation Commerciale existe et évolue avec la vie de l’entreprise.
Une bonne connaissance de son réseau, et une bonne organisation interne sont donc les gages d’une Relation Client optimale et du développement de l’entreprise.

Valérie VIEL a identifié quelques axes de réflexion sur lesquels il est possible de travailler pour progresser et apporté son éclairage sur :

  • Les caractéristiques de la relation commerciale
  • l’identification du réseau commercial
  • Les règles de base de l’organisation interne

Elle a conclu sur les atouts d’une intervention extérieure à la structure pour soutenir la démarche commerciale.

Cette intervention, qui a rassemblé une cinquantaine de participants, a été suivie de nombreux témoignages d’entreprises concernant leurs difficultés à faire prendre conscience à leurs équipes de leur rôle commercial. d’autres ont témoigné de l’importance de se faire accompagner par un intervenant extérieur lorsque la partie commerciale n’est pas le premier métier du chef d’entreprise.
d’autres questions ont porté sur le programme d’intervention possible dans des petites structures, et sur les modes de financement.
Une intervention extérieure n’est en effet pas réservée aux PME. Un accompagnement est possible, même pour un travailleur indépendant, dès lors qu’il rencontre des difficultés sur sa démarche ou son organisation commerciale.
Des financements sont possibles par les OPCA. Il faut le leur demander au titre de la mutualisation des fonds. Les CCI peuvent également apporter une réponse au financement.
Les budgets à prévoir ne sont pas forcément importants ; des modules légers d’une journée peuvent suffire à remettre l’entreprise dans une nouvelle dynamique, et un suivi régulier d’une demi-journée par mois, voire moins, permet de garder le cap !

Pour toute information, je reste à votre disposition.

Valerie Viel

le 1er juin 2004 par Claire Méheut, Valérie Viel